mercredi 23 décembre 2015

Création d'un koshirae pour un katana.

Création originale d'un katana pour un ami, pratiquant de Iaïdo.


Saya renforcé en saménori. Laquage urushi (laque naturelle japonaise), un anneau sculpté et un anneau incrusté de nacre.
Kojiri forgé en cuivre patiné noir, forgé par Pablo Nasca.
Sageo en soie naturelle, piquée à la main.

Original creation of a katana for a friend, practicing Iaido.
Saya reinforced with saménori. Lacquering urushi (Japanese natural lacquer), a ring carved and an other inlaid with mother of pearl ring.
Kojiri forged black patinated copper, forged by Pablo Nasca.
Sageo natural silk, stitched by hand.









Polissage de la lame et restauration du koshirae d'un Ko wakisashi

 Le saya est recouvert de cuir grenelé.
 Le kozuka est de la période Edo.
La tsuka est tressée en soie naturelle.
 Les menukis en forme de feuille de Chène, sur un samé laqué.
 La lame provient d'un tachi raccourci, période probablement milieu Koto.

Le hamon est en suguha, et le hada d'un beau masamé.